Business Addict

Une relation de symbiose

Pour certains, le problème est moral.Mais aucun revenu n’est versé en puisant sur un stock, ils sont tous engendrés par le flux de l’activité courante.Alourdir leur fiscalité, c’est conférer aux pépites françaises un handicap de plus dans la course – désormais mondiale – à la croissance et à l’innovation.Portez la main d’un point à un autre : c’est pour vous, qui le percevez du dedans, un geste indivisible.Il ne nous paraît pas probable que la représentation correspondant à des termes tels que « mana », « orenda », etc.Pour que cette image que j’appelle ébranlement cérébral engendrât les images extérieures, il faudrait qu’elle les contînt d’une manière ou d’une autre, et que la représentation de l’univers matériel tout entier fût impliquée dans celle de ce mouvement moléculaire.Intérêt politique ou pas, notre contributeur Arnaud de Lummen, ne voit qu’une solution : la non-ingérence.Je demande ce que peut rapporter un bosquet de bergamotes.La France a donné, en effet, quelques preuves de leur réalité ; elle a donné aussi, plus fréquemment encore, des preuves de leur absence totale.Ici, on est venu très simplement.Il faut dire que les quelque 1000 salariés de l’Ademe vont avoir du pain sur la planche pour accélérer la rénovation thermique des logements, qui nécessitera un immense effort d’information sur tout le territoire avec les acteurs du bâtiment, les élus et le grand public.Le mécanisme cérébral est précisément fait pour en refouler la presque totalité dans l’inconscient et pour n’introduire dans la conscience que ce qui est de nature à éclairer la situation présente, à aider l’action qui se prépare, à donner enfin un travail utile.

Share This: