Business Addict

Socialisme et capitalisme : un avenir commun ?

Elle ne réussit, il est vrai, qu’à en retarder la chute.L’optimisme béat est un état analogue à celui de l’esclave qui se trouve heureux, du malade qui ne sent pas son mal : au moins ce dernier n’attribue-t-il pas un caractère divin à sa maladie.Cette initiative doit être poussée plus loin.Les yeux devinrent alors plus attentifs, et firent plus lentement le chemin qui les menait et les ramenait d’un bord à l’autre des pages.Elle permet de saisir des choses qui n’ont pas de prix sur le marché mais qui sont importantes pour la vie collective.Un vrai problème.La réduction linéaire de son déficit budgétaire est salutaire (de -5,3% du PIB à fin 2011 à -3,2% estimé en 2015).Ensuite, sur les ressources. Arnaud de Lummen était deux soirs à Paris et a fait salle comble. On a eu tort de dire « Chassez le naturel, il revient au galop », car le naturel ne se laisse pas chasser.Dans les deux cas, il y a des variations multiples exécutées sur un même thème.

Share This: