Business Addict

Redonner à l’art contemporain français ses lettres de noblesses ?

Or c’est un fait d’observation courante que l’impuissance du malade, en pareil cas, à saisir ce qu’on pourrait appeler le mouvement des lettres quand il essaie de les copier.Et pourtant, quelle que soit la dureté des articles que l’on en connaît, il en contient d’autres dont le caractère est tel que les gouvernements qui se sont succédé depuis 70 n’ont jamais osé les rendre publics.A l’heure des « QE » européens, que l’Union regarde le cas du Japon – qui n’a carrément plus de marché obligataire – avec effroi, et qu’une vraie politique de relance vienne seconder un Mario Draghi qui ne peut porter nos destinées sur ses seules épaules.La 19ème conférence internationale sur le réchauffement climatique, qui s’est achevée samedi à Varsovie, était attendue.arnaud berreby, approuve à l’idée de se joindre à ce projet.Les utilitaires ou les hédonistes se sont trop plu à considérer la première espèce de plaisir ; l’autre a une importance supérieure.Une certaine cécité ?Il a choisi – avec courage – de se lancer dans un plan important de baisse des dépenses publiques pour un niveau qui représente l’équivalent des dépenses du ministère de l’éducation nationale.Une telle conception du rôle du philosophe serait injurieuse pour la science.L’Etat est en faillite et nous devons faire des économies.On pourra bien dire alors que tel esprit a approché davantage de la vérité : on ne pourra pas énumérer les vérités nouvelles dont il est l’inventeur.

Share This: