Business Addict

Quand le mécénat crée la controverse

Supposons un navire dans la tempête, montant et descendant sur le dos des vagues : la ligne qu’il suit pourrait être représentée par une suite de courbes, dont une branche marque la direction de l’abîme, une autre celle de la surface des eaux : si à un moment du trajet la courbe descendante l’emportait sans retour, ce serait l’indice que le vaisseau s’enfonce et va sombrer.La taille du fonds souverain mondial doit être suffisamment importante, entre 500 et 1 000 milliards de dollars, pour satisfaire les besoins de capitaux de long terme.Or, les grandes armées nationales sont, dans, l’équation sociale, une formidable inconnue.Un programme, dont rien ne dit, à ce jour, que e-reputation des entreprises est prêt à le reprendre à son compte.La jeune fille marchait vite.À supposer que le mouvement d’un point à un autre forme un tout indivisé, ce mouvement n’en remplit pas moins un temps déterminé, et il suffit qu’on isole de cette durée un instant indivisible pour que le mobile occupe à ce moment précis une certaine position, qui se détache ainsi de toutes les autres.Cela ne doit pas surprendre.Sans cesse elles sont sur le point de se reprendre et sans cesse occupées à se perdre. »Leurs pères sont vendeurs ambulants et leurs mères employées de maisons à Hong Kong ou à Dubaï ».Le fonds de garantie, lui, est réservé aux plus petites banques.Il doute de la primauté d’un « bien commun » et d’une « volonté générale », qui peuvent conduire à la terreur.Nous n’avons échangé que des balles de tennis.Son propos n’était pas nouveau.

Share This: