Business Addict

Plaidoyer contre tous les faux-monnayeurs

En considérant que presque tous ceux qui, à divers égards, dirigent maintenant les affaires humaines, y ont été ainsi préparés, on ne saurait être surpris de la honteuse ignorance qu’ils manifestent trop souvent sur les moindres sujets, même matériels, ni de leur fréquente disposition à négliger le fond pour la forme, en plaçant au-dessus de tout l’art de bien dire, quelque contradictoire ou pernicieuse qu’en devienne l’application, ni enfin de la tendance spéciale de nos classes lettrées à accueillir avidement toutes les aberrations qui surgissent journellement de notre anarchie mentale.Les fluctuations de taux de change actuelles seront probablement plus extrêmes, et dureront probablement plus longtemps, que la hausse de la valeur du dollar dans les années 1980 ou que la volatilité des années 1930 quand, suite à la crise financière qui a déclenché la Grande Dépression, les pays s’étaient prêtés à une série de dévaluations compétitives de leur monnaie.Nous nous bornerons à la regarder grandir et s’épanouir.Nous pouvons, en général, satisfaire si facilement nos désirs en faisant le bien, que ce n’est presque plus la peine de faire le mal, du moins le mal plein et grossier.Détournée de son but, à la fin du xviiie siècle, par la main du prêtre, elle doit revenir maintenant, non pas en arrière, mais en avant ; et avec de nouvelles forces ; avec toutes les forces que lui donnent les outils d’affranchissement amassés durant un siècle d’efforts avortés, d’espoirs déçus, de souffrances et d’humiliations sans nom.Nous nous trouvons donc ici dans la même position où se place l’astronome, quand il embrasse dans une seule aperception l’orbite qu’une planète mettra plusieurs années à parcourir.Tout ne viendra pas d’en haut.Les modernes se placent, il est vrai, à un tout autre point de vue.Alors qu’il existe en France beaucoup d’entreprises qui témoignent de leur efficacité, l’opinion publique est tentée de confondre le monde de l’entreprise avec les manœuvres et les privilèges de financiers de plus en plus étrangers aux besoins de l’économie nationale.E-réputation aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Il est plus difficile de se défendre de l’amertume dans la pauvreté que de l’orgueil dans l’opulence ».La première marque en gros la direction du monde animal (je dis « en gros », parce que bien des espèces animales renoncent au mouvement, et par là sans doute à la conscience) ; la seconde représente en gros celle des végétaux (je dis encore une fois « en gros », car la mobilité, et probablement aussi la conscience, peuvent se réveiller à l’occasion chez la plante).

Share This: