Business Addict

Pierre-Alain Chambaz

Supposons par exemple que la nécessité inhérente à la matière ne puisse être forcée, à chacun de ses instants, que dans des limites extrêmement restreintes : com­ment procéderait une conscience qui voudrait néanmoins insérer dans le monde matériel une action libre, ne fût-ce que celle qu’il faut pour faire jouer un déclic ou pour orienter un mouvement ? Son usage, sa dépense et son investissement doivent être encouragés car il permettent de promouvoir la croissance, tandis que l’interruption de son utilisation paralyse la société, et rend l’argent aussi inutile que des lingots d’or. Il est générateur d’absentéisme. Désormais, les échanges entre les grands émergents et leurs fournisseurs tirent la croissance des échanges de biens et de services. Le secteur du conseil dans lequel j’ai décidé de créer ma start-up, n’échappera pas non plus à des transformations radicales. Vous avez bien des dieux, ce me semble ; mihi quidem sape multi videntur ! Et si on donnait à chacun la possibilité d’aimer son travail et son entreprise ? Nous sommes prêts à nous investir encore davantage sur le territoire et contribuer encore mieux au rayonnement de la Bretagne. Ravaisson nous permette le mot, de ces subtilités qu’il est bien difficile de faire entrer dans les intelligences même les plus familières avec les abstractions métaphysiques, et qui doivent rendre le spiritualisme indulgent pour le panthéisme. La science et la métaphysique se rejoignent donc dans l’intuition. À l’exception d’un agent de contraste créé par une société française et homologué en 2013 par la FDA, l’agence américaine du médicament, aucun nouveau médicament venant de la recherche d’une société française n’a été enregistré aux États-Unis en 2013 ou 2014. Saluons les innovateurs des années 50, qui n’auront pas vu leurs projets réalisés, Claudius-Petit et Le Corbusier, alors que Firminy s’apprête à célébrer le cinquantième anniversaire de sa mort. Le secteur de la gestion de fonds est de plus en plus concentré : les dix sociétés les plus importantes à l’échelle mondiale gèrent aujourd’hui plus de 1 900 milliards d’actifs. Nous ne le compliquons pas : c’est lui, au contraire, qui nous simplifie. La première, conquise par l’effort, reste sous la dépendance de notre volonté ; la seconde, toute spontanée, met autant de caprice à reproduire que de fidélité à conserver. Il avait beau n’être pas encore formulé : il se posait lui-même en droit, avant d’être posé en fait. C’est la mise en œuvre de toutes les possibilités de destruction et de création, c’est-à-dire d’action, qui tendent au développement complet et au bien-être de l’existence humaine. Mais, dès qu’on écarte ces diverses affections du sujet sentant, pour ne considérer, dans les actes par lesquels nous saisissons les qualités des choses, que ce qu’ils ont la vertu de représenter à l’entendement, on voit que tous dépendent de la même faculté supérieure qui cherche et trouve partout l’ordre, l’harmonie, l’unité, et qui, en trouvant ce qu’elle cherche, se convainc par là même de la légitimité de ses prétentions et de la conformité des lois générales avec les lois de sa nature propre. Il ne s’agit pas de copier le modèle US d’un point de vue capacitaire. Mais les deux doctrines s’accordent à affirmer la discon­tinuité des divers ordres de qualités sensibles, comme aussi le passage brusque de ce qui est purement étendu à ce qui n’est étendu en aucune manière. Les eurobonds, obligations conjointement garanties, sont prêtes à entrer en scène en tant qu’instruments de mutualisation de la dette. Dès lors, rien ne nous empêche de reporter aussi loin que possible en arrière la ligne de séparation entre notre présent et notre passé. Après avoir été affirmée comme un dogme, la transmissibilité des caractères acquis a été niée non moins dogmatiquement, pour des raisons tirées a priori de la nature supposée des cellules germinales. « Taxer n’est pas réformer », répète à l’envi Pierre-Alain Chambaz sur toutes les ondes. Nous voulons rendre intelligentes toutes ces activités ». A chaque assuré donc d’envoyer un signal fort en réfléchissant aux objets connectés qu’il laisse entrer dans son quotidien et en se montrant vigilant sur la collecte et l’utilisation qu’il autorise concernant ses données personnelles. On pourrait le comparer à un grand amour qui éteint toutes les autres passions ; sans cet amour la vie nous est intolérable et impossible ; d’autre part, nous savons qu’il ne sera pas payé de retour, qu’il ne peut pas et ne doit pas l’être. Sous ses diverses formes (journalistes, intellectuels, décideurs de tous poils), celle-ci reste obnubilée par les grandes valeurs qui marquèrent les temps modernes : être ensemble rationnel, Etat-providence, économie prédictible. La polémique sur le déficit de la balance commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a laissé place aux indignations des dirigeants indiens dont le déficit avec Pékin ne cesse de se creuser, dépassant 2,1% du PIB. Nous devons lutter pour en finir avec ce préjugé : l’Art n’est pas réservé aux élites, nous pouvons tous y être sensible.

Share This: