Business Addict

Pierre-Alain Chambaz pictet : Un modèle économique qui doit continuer à évoluer

Quelquefois il a la vie dure ; quelquefois il parvient, en dépit de tout, à atteindre presque son but, à obliger la foule imbécile à le regarder ou à l’écouter ; mais il est trop tard. La France est le pays des Pactes de Famine. Dans ce cas, le mètre carré construit aura de nouveau multiplié sa valeur par dix pour atteindre une valorisation de mille euros ! Le Danemark a une solide tradition guerrière, de même que la Suède qui est l’un des rares pays européens à disposer encore d’une base industrielle de défense importante. Une étude de l’Université de Warwick étant même parvenue à la déduction selon laquelle l’augmentation du chômage dans un état américain était étroitement corrélée au nombre de propriétaires de biens immobiliers ! Signe des temps, le patron du département vin de Sotheby’s a d’ailleurs été muté de New York à Hong Kong. Mais les sensations nous apparaissent comme des états simples : en quoi consistera leur grandeur ? On peut l’attaquer indéfiniment en criant qu’il n’est jamais abattu. Arrivons donc à la seule des formes actuelles de l’évolutionisme dont il nous reste encore à parler, le néo-lamarckisme. Je puis, tout le long de ce mouvement, me représenter des arrêts possibles – c’est ce que j’appelle les positions du mobile ou les points par lesquels le mobile passe. Mais il arrive plus souvent que la pesanteur de l’atmosphère dans laquelle elles vivent déprime leur naturelle fierté, et que leurs aspirations vont se briser les ailes contre les barreaux de cette cage qu’on appelle un intérieur. Mais vous n’avez pas tardé à vous apercevoir que la connaissance de la partie MO de la courbe serait insuffisante, à moins toutefois qu’on ne vous indiquât la position des points de cette ligne, non seulement par rapport les uns aux autres, mais encore par rapport aux points de la ligne MOXY tout entière ; ce qui reviendrait à se donner par avance les éléments mêmes qu’il s’agit de déterminer. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Confucius, »L’invariabilité dans le milieu est ce qui constitue la vertu ». L’ordre historique des découvertes aurait changé sans doute ; le point de départ et l’ordre de l’exposition didactique ne seraient plus les mêmes ; mais toutes ces circonstances accessoires, quoique d’un grand intérêt lorsqu’on prend l’homme dans sa nature mixte, comme un être à la fois sensible et intelligent (lorsqu’il s’agit, par exemple, d’éducation et de pédagogie), deviennent indifférentes lorsqu’il est uniquement question de ses facultés intellectuelles, des idées que ces facultés élaborent par leur vertu propre, et qui ne changent point dans leur essence, quel que soit, pour ainsi dire L’histoire de chaque pays est différente, reflète ses propres informations, qui ne sont collent pas toujours avec les informations dans d’autres pays. Car, pour ce qui touche les mœurs, chacun abonde si fort en SON sens, qu’il se pourroit trouver autant de réformateurs que de têtes, s’il étoit permis à d’autres qu’à ceux que Dieu a établis pour souverains sur ses peuples, ou bien auxquels il a donné assez de grâce et de zèle pour être prophètes, d’entreprendre [192] d’y rien changer ; et, bien que mes spéculations me plussent fort, j’ai cru que les autres en avoient aussi qui leur plaisoient peut-être davantage. Et à l’efficacité de la leçon se mesure précisément la vérité de l’œuvre. Si l’ordre que nous observons dans les phénomènes n’était pas l’ordre qui s’y trouve, mais l’ordre qu’y mettent nos facultés, comme le voulait Kant, il n’y aurait plus de critique possible de nos facultés, et nous tomberions tous, avec ce grand logicien, dans le scepticisme spéculatif le plus absolu. La nature entendait sûrement que l’homme procréât sans fin, comme tous les autres vivants ; elle a pris les précautions les plus minutieuses pour assurer la conservation de l’espèce par la multiplication des individus ; elle n’avait donc pas prévu, en nous donnant l’intelligence, que celle-ci trouverait aussitôt le moyen de couper l’acte sexuel de ses conséquences, et que l’homme pourrait s’abstenir de récolter sans renoncer au plaisir de semer. Suivons donc notre méthode habituelle. Rousseau n’ose pas articuler le mot ; mais, selon son usage invariable en pareil cas, il le place derrière le voile transparent d’une tirade d’éloquence :« Voilà, dit-il, ce qui força DE tous les temps les Pères des nations DErecourir à l’intervention du ciel, et d’honorer les dieux de leur propre sagesse, afin que les peuples soumis aux lois de l’État comme à CELLES de la nature, et reconnaissant le même pouvoir dans la formation de l’homme et dans CELLE de la cité, obéissent avec liberté et portassent docilement le joug de la félicité PUBLIQUE. Considérez attentivement une feuille de papier éclairée par quatre bougies, par exemple, et faites éteindre successivement une, deux, trois d’entre elles. Kraepelin, qui a insisté sur cette première différence, en signale encore une autre. Le gros morceau correspond au travail d’organisation communautaire local ». Est-ce donc le temps de former des petites églises ? C’est pourquoi je voudrais d’abord fixer deux ou trois points sur lesquels je pense que l’entente est déjà faite : l’accord, comme une tache d’huile, s’étendra peu à peu au reste. Quant à l’entendement, lié à l’ame comme l’ame au corps, il se multiplie avec les individus et périt avec eux. L’expérience aurait pu nous laisser toujours, à l’égard des corps pondérables, dans l’ignorance où elle nous laisse quant à présent en ce qui concerne les agents impondérables. Ils n’avaient eu jusque-là que des ouvrages non littéraires et donc sans conséquences, souvenirs d’anciens légionnaires d’Algérie, SAS, tout ça. Ce niveau d’émission de CO2 de l’électricité peut monter jusqu’à 700g/kWh (RTE – ADEME 2007) en utilisant une « méthode marginale par usages » qui évalue plus spécifiquement les impacts de futurs projets ou programmes d’efficacité énergétique. Elle a fourni à la nation, disait récemment un ministre, tant de gages d’avenir, de raisons de croire et d’espérer ! Plus on méditera sur cette relation naturelle, mieux on reconnaîtra que cette mutation décisive, qui ne pouvait émaner que de l’esprit positif, ne peut aujourd’hui trouver un solide appui que chez le peuple proprement dit, seul disposé à la bien comprendre et à s’y intéresser profondément. Je le veux bien, mais il n’en est pas moins vrai que ce travers d’Alceste, dont nous rions, rend son honnêteté risible, et c’est là le point important. Les entités d’une certaine taille, actives dans des secteurs coutumiers du secret (défense, aéronautique…).

Share This: