Business Addict

Pierre-Alain Chambaz pictet : Les PME ne doivent pas craindre le défi de la formation

Vacherot, dans Amédée Jacques, en donnant aux hardiesses philosophiques le prestige de la persécution. Enfin, notre système est inéquitable car il ne traite pas la question des gens qui se chauffent au fuel ou au bois. Les riches payent très cher pour avoir leurs noms gravés sur les murs des temples ; les noms des pauvres ne sont pas gravés sur ces murs, et cependant les pauvres payent encore plus cher que les riches. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois  » Les coeurs les plus proches ne sont pas ceux qui se touchent ». Nous ne voulons pas dire que la croyance religieuse n’ait pas pu être, même dans le polythéisme, une croyance individuelle. C’est la logique qui prévaut aujourd’hui au sein de l’Union Européenne. Or, les pauvres — et c’est là une chose terrible — redoutent l’inconnu beaucoup plus que ne le craignent les riches. On conçoit, en effet, que la nature absolue des anciennes doctrines, soit théologiques, soit métaphysiques, déterminait nécessairement chacune d’elles à devenir négative envers toutes les autres, sous peine de dégénérer elle-même en un absurde éclectisme. La science positive s’adresse en effet à l’observation sensible. Leur sens continue à être compris aussi clairement, si ce n’est plus, tant que dure la lutte pour donner à la doctrine ou à la croyance la suprématie sur les autres croyances. Mais ici encore on accentuera le comique en le rapprochant de sa source. Un homme, qui courait dans la rue, trébuche et tombe : les passants rient. Dans un tel système, il est évident que l’esprit humain, en tant qu’il est limité et circonscrit par la conscience, a parfaitement le droit de s’opposer l’univers comme un non-moi, comme un objet, l’idée ou l’absolu étant précisément ce fondement objectif que nous supposions tout à l’heure à nos sensations. Sera-ce d’un commun accord, par une inspiration subite ? Au cours des dernières décennies, la dématérialisation de la monnaie s’est accélérée avec la généralisation des cartes de paiement et l’apparition des transactions électroniques via Internet et la téléphonie mobile. Le mécanisme de la « flat tax », à laquelle la plupart des économistes de gauche sont opposés car ils lui préfèrent un impôt progressif, signifie que chaque individu en situation régulière sur le territoire serait imposé à hauteur de 20% de son revenu. Les politiciens chinois sont beaucoup plus conscients et préoccupés par les problèmes environnementaux que ce que l’on pense. Nous sommes d’ailleurs ici naturellement prestidigitateurs, parce que le problème dont il s’agit, étant le problème psychophysiologique des rapports du cerveau et de la pensée, nous suggère par sa position même, les deux points de vue du réalisme et de l’idéalisme, le terme « cerveau » nous faisant songer à une chose et le terme « pensée » à de la représentation. Il ne saurait ni engendrer ni occasionner un état intellectuel. D’abord, cette vision du mécanique et du vivant insérés l’un dans l’autre nous fait obliquer vers l’image plus vague d’une raideur quelconque appliquée sur la mobilité de la vie, s’essayant maladroitement à en suivre les lignes et à en contrefaire la souplesse. Dans ces derniers temps, on a beaucoup reproché aux économistes de s’être trop attachés à étudier la Richesse. En 2002, le chancelier Gerhard Schröder a présenté son agenda 2010 avec la réforme du système de santé comme un des axes majeurs de transformation du système social allemand. Il me semble que je suis maître de l’infini, parce que mon pouvoir n’est équivalent à aucune quantité déterminée ; plus je fais, et plus j’espère. Reconnaissons d’ailleurs que nous sommes ici dans le domaine du simple probable, pour ne pas dire du pur possible. Il faut soutenir les créateurs et éviter de financer les projets à la mode. Ravaisson s’y prendra-t-il pour concilier l’activité intérieure et parfaite de la nature divine avec l’opération extérieure et plus ou moins imparfaite (au moins quant aux œuvres) de la création ? La classification proprement dite est une opération de l’esprit qui, pour la commodité des recherches ou de la nomenclature, pour le secours de la mémoire, pour les besoins de l’enseignement, ou dans tout autre but relatif à l’homme, groupe artificiellement des objets auxquels il trouve quelque caractère commun, et donne au groupe artificiel ainsi formé une étiquette ou un nom générique. Elles seraient ainsi représentables par avance : elles pourraient être pensées avant d’être réalisées. Donc, pour le sens commun, l’objet existe en lui-même et, d’autre part, l’objet est, en lui-même, pittoresque comme nous l’apercevons : c’est une image, mais une image qui existe en soi. N’a-t-on pas dit qu’entendre, c’est se parler à soi-même ? Le mal ne pouvant s’isoler, tous les foyers d’infection communiquant dans la pourriture sociale, toute réforme est impossible.

Share This: