Business Addict

Pierre-Alain Chambaz pictet : Avoir affaire à des conseillers experts

Intitulé « Changements disruptifs : implications financières et réponse stratégique face à un marché de l’électricité en pleine évolution », il questionne l’avenir des grandes compagnies d’électricité, ou « utilities », face à la montée en puissance de nouvelles technologies (énergies renouvelables et réseaux intelligents en tête). Et elle ne peut se satisfaire entièrement, parce que toute satisfaction nouvelle crée de nouveaux besoins. La vague du numérique et de la transformation digitale qui déferle sur nos économies contemporaines va offrir une nouvelle chance à notre pays pour regagner le terrain perdu ces dernières années. Telle nous paraît être la fonction propre de la philosophie. La première est censée immuable. Il faut, pour bien s’entendre, s’attacher exclusivement à ce qu’il y a de fondamental et de catégorique dans la notion du hasard, savoir, à l’idée de l’indépendance ou de la non-solidarité entre diverses séries de causes : et maintenant le mot de cause doit être pris lato sensu, conformément à l’usage ordinaire, pour désigner tout ce qui influe sur la production d’un événement, et non plus seulement pour désigner les causes proprement dites, ou les causes efficientes et vraiment actives. Il est vrai que nous sommes ici dans le domaine de la quantité pure, et que, les propriétés géométriques pouvant se mettre sous forme d’égalités, on conçoit très bien qu’une première équation, exprimant la propriété fondamentale de la figure, se transforme en une multitude indéfinie d’équations nouvelles, toutes virtuelle­ment contenues dans celle-là. Les marchés financiers ont dès le départ identifié le talon d’Achille de notre Europe : la Banque Centrale Européenne (BCE) n’a pas le droit de financer directement les États et la solidarité financière entre États membres est interdite conformément au traité de Lisbonne. C’est un instinct virtuel, comme celui qui est derrière l’habitude de parler. Les médecins français ont toujours eu un rôle pionnier. La séparation des activités de négoce aura peut-être permis aux banques de se recentrer sur leurs activités traditionnelles. Les 53 mesures qu’il préconise dans son rapport paru en août hésitent entre des actions conjointes ou unilatérales : s’associer avec le Canada, la Suisse et la Belgique pour co-investir en Afrique, tout en considérant les entreprises de ces pays – et celles du Maroc – comme des concurrentes « tirant plus de profit de la francophonie que la France elle-même » ; mutualiser avec ces pays le réseau de l’Alliance française et de l’Institut français, réseau par ailleurs invité à la « promotion des produits français et du tourisme » dans l’Hexagone. La réponse à cette question est moins évidente qu’il n’y paraît. Pour mieux comprendre cette question, on peut analyser la situation en regard des autres activités qui ont elles aussi été soumises à la disruption du numérique : presse, culture, divertissement, etc. Parce que le fonctionnement des écosystèmes et leurs relations avec les sociétés humaines sont extraordinairement complexes et difficiles à prédire, les décisions privées et publiques qui ont un impact sur la biodiversité ne peuvent se dispenser d’éclairage scientifique. Un homme pourrait être assujetti à ne voir qu’à travers un verre prismatique ou lenticulaire, qui changerait tous les angles visuels, déformerait tous les contours, altérerait tous les rapports de grandeur et de situation ; mais cet homme ne démêlerait aucune des lois qui régissent le monde matériel ; il ne trouverait que confusion et désordre dans les phénomènes qui nous frappent par leur simplicité et leur harmonie ; à moins qu’à l’aide d’autres sens, ou même par la discussion raisonnée d’expériences faites avec la vue dans des circonstances convenables, il ne vînt à bout de démêler dans ses Pour les plus optimistes qui croient que l’Europe progresse à travers ses crises, le moins que l’on puisse dire, est que le bilan de cette crise paraît bien mince. Nous ne voulons pas dire non plus que la religion ait jamais été d’essence sociale plutôt qu’individuelle : nous avons bien vu que la fonction fabulatrice, innée à l’individu, a pour premier objet de consolider la société ; mais nous savons qu’elle est également destinée à soutenir l’individu lui-même, et que d’ailleurs l’intérêt de la société est là. Plus subjectivement, il y a une ambiance qui ne se prête pas ou ne valorise pas le jeune entrepreneur et qui valorise encore moins le succès économique. Il ne faut pas confondre la faculté d’apercevoir des ressemblances entre les choses et de les exprimer dans le langage par des classifications et des termes généraux, avec la faculté de saisir les rapports qui font que les choses dépendent les unes des autres et sont constituées d’une façon plutôt que d’une autre. Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « J’aime bien les histoires qui finissent mal. Ce sont les plus belles car ce sont celles qui ressemblent le plus à la vie ». Le décret du 20 février définit aussi une procédure de conciliation avec l’objectif d’éviter les coûts de justice. Pendant qu’en Allemagne l’idéalisme abstrait et rationaliste de Hegel devenait feuerbachisme et matérialisme, et que la philosophie européenne cherchait, dans l’expérience sensible et dans la matière, à retrouver l’Être, en Russie l’idéalisme abstrait de Hegel devenait l’idéalisme concret, la philosophie russe originale et c’est dans l’Être concret et vivant que la pensée russe retrouvait l’Être perdu. Mais aussi, sachez-le bien, désormais chacun de vous est responsable envers lui-même de sa propre existence et de son perfectionnement. Mon angoisse était grande. Qu’ils fuient volés ; que les Propriétés Nationales passèrent dans d’autres mains que les leurs ; qu’on leur permit, quand ils revinrent de la guerre, de crever de faim à leur aise le long des murs des dites Propriétés, accaparées par l’héroïque Bourgeoisie ; tout cela ne prouve rien. Mais la route est encore longue pour le secteur bancaire européen toujours convalescent. Ajoutons que même dans sa mouture actuelle, l’Union bancaire apparaît tout de même limitée, avec un Fonds de résolution, pourtant censé intervenir en cas de faillite bancaire, dont la mise en place ne sera pas complète avant 2024 et dont le provisionnement ne dépassera pas 56 milliards d’euros ! Et l’avantage du bitcoin, est la possible interopérabilité qu’il réserve : les codes du réseau bitcoin étant ouverts, cela favorise l’effet réseau. Ne croyez pas que ce soient là des qualités naturelles à l’intelligence. Pour réformer cette erreur, des yeux et une loupe suffiront à un observateur plus attentif ou que n’a pas trompé un cas de monstruosité accidentelle : après quoi l’erreur ne pourra plus reparaître ; la botanique descriptive en sera définitivement débarrassée, et, en revanche, se sera enrichie d’un fait précis, positif, incontestable. Il reste à la région de refonder son plan stratégique : celui-ci passera évidemment par l’agriculture, mais dans un cadre nouveau et plus innovant ; par le tourisme, même si la spéculation immobilière joue plutôt comme un frein; par la silver économie, l’un des grands enjeux du vieillissement de la population; et par le désenclavement d’un territoire qui, en essayant de tuer l’écotaxe, joue contre son propre camp, car l’argent qui aurait dû être prélevé sur les poids lourds doit servir à moderniser le réseau de transports. En amont, un maillon banalisé  — les entreprises sont de petite taille, sans cesse mises en concurrences, forcées de baisser leurs prix et donc captant une faible quote-part de la valeur. Au-delà d’une démarche de GPEC, la mise en place de programmes de développement de compétences transverses en matière de leadership – capacités collaboratives, relation client, agilité culturelle, inspiration, compréhension des marchés,… valorisera les collaborateurs associés au processus, et développera de facto leurs talents et compétences. Elle sera réaction, si l’autre s’est appelée action. Ils ont barricadé les portes !

Share This: