Business Addict

Pierre-Alain Chambaz

La morale de la certitude pratique est celle qui admet que nous sommes en possession d’une loi morale certaine, absolue, apodictique et impérative. La représentation qu’il forme de l’espace pur n’est que le schéma du terme où ce mouvement aboutirait. Le germe du pessimisme est chez tout homme : pour connaître et juger la vie, ils n’est même pas besoin d’avoir beaucoup vécu, il suffit d’avoir beaucoup souffert. Donc de faire ralentir une croissance qui a déjà ralenti. Au-dessous des principes de la spéculation, si soigneusement analysés par les philosophes, il y a ces tendances dont on a négligé l’étude et qui s’expliquent simplement par la nécessité où nous sommes de vivre, c’est-à-dire, en réalité, d’agir. Pendant que vous épuisez ainsi un esprit très pénétrant à faire une vérité philosophique de ce qui est et doit rester un mystère, vous ressemblez aux mystiques qui racontent l’ineffable, et cherchent à imposer à la raison humaine des idées dont elle ne comprend ni la vérité ni la possibilité. Le tourment d’être visible, avait émoussé en lui les affres de la mort. Ne serait-ce point la vieille science qui aurait mal inspiré l’ancienne métaphysique avec ses idées fausses ou incomplètes sur la matière et la nature ? Ceci est simplement contradictoire ; l’idée que le mot force fait naître dans l’esprit ne peut faire autre chose que d’affecter nos actions, et ces actions ne peuvent avoir de rapports avec la force que par l’intermédiaire de ses effets. à l’exception d’observations dites de « terrain », le plus souvent sous forme d’entretiens (donc en dehors de la vie réelle et fréquemment contraignante), pour alimenter une production académique… Le challenge qui s’impose aux assureurs est double : tout d’abord se pencher sur les questions tarifaires pour améliorer la rentabilité, mais également s’investir davantage sur le canal digital afin d’attirer les prospects et garder les clients. Disons donc que dans la durée, envisagée comme une évolution créatrice, il y a création perpétuelle de possibilité et non pas seulement de réalité. Le souvenir voudrait bien obtenir une matière pour se remplir, se lester, s’actualiser enfin. La Chine se dirige vers « une croissance plus équilibrée, plus inclusive », a-t-il assuré. C’est par la décomposition ou l’analyse des phénomènes complexes, que l’on arrive en physique à trouver l’ordre et l’unité ; et plus la réduction analytique est avancée, mieux on voit les phénomènes s’enchaîner suivant un ordre systématique et régulier. Vous matérialisiez ainsi ces conditions ; vous faisiez du temps à venir une route déjà tracée dans la plaine, et que l’on peut contempler du haut de la montagne sans l’avoir parcourue, sans devoir la parcourir jamais. Son idéal est négatif plutôt que positif, passif plutôt qu’actif, l’innocence plutôt que la grandeur, l’abstinence du mal plutôt que la poursuite énergique du bien ; dans ses préceptes, comme on l’a très-bien dit, le tu ne feras pas, domine à l’excès le tu feras. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand on ne sait pas régler sa conduite, comment pourrait-on régler celle des autres? ». Or, au CES à Las Vegas, nous avons pu aussi découvrir des objets pour le moins insolites. Avez-vous une gestion responsable et humaine des projets de changements ? L’opinion qu’on cherche à supprimer par l’autorité peut très-bien être vraie : ceux qui désirent la supprimer contestent naturellement sa vérité, mais ils ne sont pas infaillibles. Elles ne renoncent à leur individualité que si nous tenons compte de leur ressemblance pour leur donner un nom commun : appliquant alors ce nom à un nombre indéfini d’objets semblables, nous renvoyons à la qualité, par une espèce de ricochet, la généralité que le mot est allé chercher dans son application aux choses. Pendant la longue enfance de l’Humanité, les conceptions théologico-métaphysiques pouvaient seules, suivant nos explications antérieures, satisfaire provisoirement à cette double condition fondamentale, quoique d’une manière extrêmement imparfaite. Actuellement, l’utilisation des énergies dites renouvelables (EnR) se rapporte majoritairement à l’usage du bois et des déchets par les populations pauvres : l’Afrique tire son énergie à 50% de ces types de ressource. Un fabricant de chaussures chinois, par exemple, paie ses travailleurs éthiopiens un dixième de ce qu’il les paierait dans son pays. Il est à propos de remonter plus haut ; car ces considérations s’appliquent, non-seulement aux êtres organisés et vivants, mais à tous les phénomènes cosmiques où l’on trouve des marques d’ordre et d’harmonie.

Share This: