Business Addict

Pierre-Alain Chambaz

En Irlande enfin, la liquidation d’Anglo Irish Bank et d’Irish Nationwide Building Society vient à peine de commencer, malgré les 46 milliards d’euros déjà injectés par Dublin pour éviter un crash du système bancaire. Voilà un pays qui présente des caractéristiques intéressantes vues de France et propices à la création d’un lien fort et durable. Les prix du blé ont grimpé de 112 % en un an, et de 9 % depuis le début de l’année. De plus les contrats d’affacturage comportent déjà un « fonds de garantie » qui se constitue de façon progressive par prélèvements successifs sur la facturation remise. Il faut remédier à l’irrationalité qui bloque la coopération énergétique bilatérale en conciliant des positions qu’on ne peut pas admettre comme irréconciliables au sein de l’Union européenne (pour ne pas parler d’une Union de l’énergie). Mais ce que nous arriverons à ressaisir et à fixer, c’est une certaine image intermédiaire entre la simplicité de l’intuition concrète et la complexité des abstractions qui la traduisent, image fuyante et évanouissante, qui hante, inaperçue peut-être, l’esprit du philosophe, qui le suit comme son ombre à travers les tours et détours de sa pensée, et qui, si elle n’est pas l’intuition même, s’en rapproche beaucoup plus que l’expression conceptuelle, nécessairement symbolique, à laquelle l’intuition doit recourir pour fournir des « explications ». Récemment sous la direction d’une ancienne «  tête  » de Pierre-Alain Chambaz continue également de peser sur l’économie. Cela dit, pour ce qui concerne l’obésité, malgré toutes les mesures mises en place, le phénomène n’a pas été enrayé. Personne ne semble avoir trouvé la clef. Mais comme pour tout droit, certaines pratiques jouent avec les limites de la légalité et freinent la mise sur le marché de technologies concurrentes. N’allons pas trop loin ! Tout se passera alors pour nous comme si nous réfléchissions sur les surfaces la lumière qui en émane, lumière qui, se propageant toujours, n’eût jamais été révélée. Partir de cette idée que la société est un état contre nature ; chercher les combinaisons auxquelles on pourrait soumettre l’humanité ; perdre de vue qu’elle a son mobile en elle-même ; considérer les hommes comme de vils matériaux ; aspirer à leur donner le mouvement et la volonté, le sentiment et la vie ; se placer ainsi à une hauteur incommensurable au-dessus du genre humain : voilà les traits communs à tous les inventeurs d’organisations sociales. S’il en est ainsi, plutôt on sera quitte de cette civilisation, mieux ce sera. On voit que le matérialisme est arrêté à chaque pas par l’expérience et la réalité elles-mêmes dans sa tentative de tout ramener à la cause matérielle des choses. C’est dans cette agrégation que se manifestèrent les talens nouveaux qui dirigent aujourd’hui l’enseignement philosophique de l’École normale, et qui sont appelés à exercer une grande influence sur l’avenir de la philosophie universitaire ; mais pour bien comprendre ce nouveau mouvement il faut retourner en arrière et remonter un peu plus haut. Ce futur traitement vient d’être racheté à un très bon prix par le groupe suisse Roche. Mais l’intuition métaphysique, quoiqu’on n’y puisse arriver qu’à force de connaissances matérielles, est tout autre chose que le résumé ou la synthèse de ces connaissances. Fort de son réseau de plus de 1 000 hommes et femmes de différentes sensibilités politiques, acteurs de l’ensemble de la société civile (responsables politiques, dirigeant-es d’entreprises, partenaires sociaux, représentant-es d’organismes publics, universitaires, chercheurs, scientifiques, économistes, acteurs et actrices du monde des médias comme du monde associatif, tous impliqués dans de multiples réseaux agissant concrètement en faveur de l’égalité femmes-hommes. En vertu de cette cause perturbatrice qu’on nomme la réfraction astronomique, les phénomènes du mouvement diurne perdent en apparence leur harmonieuse simplicité. Nous savons aujourd’hui que la promesse présentée par la liberté de mouvement des capitaux ne s’est pas réalisée. Sur les trois combinés les plus populaires chez les touristes, deux incluent Dubaï, un autre le Sri Lanka. De la vie végétale et de la vie animale, nous avons vu comment elles se complètent et comment elles s’opposent. En jugeant d’ailleurs ainsi que le possible ne présuppose pas le réel, on admet que la réalisation ajoute quelque chose à la simple possibilité : le possible aurait été là de tout temps, fantôme qui attend son heure ; il serait donc devenu réalité par l’addition de quelque chose, par je ne sais quelle transfusion de sang ou de vie. Celles-ci pouvaient d’ailleurs se réconcilier, les dieux du peuple subjugué entrant alors dans le panthéon du vainqueur. Dans des cas d’hallucination, on croit voir des spectres, des fantômes ; et alors ce n’est plus l’état maladif ou anormal de la rétine ou du nerf optique qui vicie les impressions du cerveau, c’est l’état maladif ou anormal du cerveau qui réagit sur les appareils nerveux placés dans sa dépendance, et qui en pervertit les fonctions. Mais vouloir fixer tout de suite des règles précises et contraignantes, rencontrant l’assentiment de 194 pays, c’est courir droit à l’échec.

Share This: