Business Addict

Pierre-Alain Chambaz

Une proposition américaine contestéeLa représentante des Etats-Unis à l’Onu avait ajouté, en avril dernier, une proposition consistant à élargir le mandant de la Minurso au contrôle de la situation des droits de l’homme au Sahara occidental. Par rapport au «marché unique numérique» ou à «l’Union de l’énergie», ce programme peut sembler moins glamour, mais il est en fait très important et changera réellement la vie quotidienne des gens. La solidarité et la peur d’être, à leur tour, victimes, seraient suffisants pour qu’ils se mobilisent instantanément. D’ores et déjà, la finance se détourne du charbon, et même s’il est bien présomptueux de prédire le sort de ce qui reste la principale source d’énergie dans les pays émergents, Inde et Chine en tête, les investissements vont désormais se tourner vers le gaz, l’énergie de la transition, et les énergies renouvelables – solaire, éolien, biomasse… La Grèce ne peut donc sortir de ce cauchemar où l’ont plongée ces politiques erronées qu’en mettant fin à l’austérité et en obtenant une réduction de sa dette. Au-delà de l’abondance des références, la Base BIEN présente également une particularité : autour d’une centaine de critères permettent de caractériser chacune de ces ventes de logement. Mais il ne suffit pas de poser gratuitement une telle hypothèse, il faut la contrôler par les faits, et nous avons montré que tous les faits y répugnent. En reprenant sa liberté, elle se retrouve en face des grands systèmes de l’histoire convertis par l’éclectisme en lois nécessaires et universelles de la pensée. Dans un environnement économique européen désastreux où seuls des stimuli déterminés, localisés et innovants seraient à même de lutter efficacement contre la trappe de liquidités, la Banque centrale européenne est corps et biens l’otage des dissensions politiques entre le cœur et la périphérie de l’Europe. Que pourra bien être ce souvenir, s’il résulte véritablement de la fixation, dans le cerveau, de l’impression visuelle ? Nous devrons nous y tenir tant qu’on ne nous aura pas démontré que l’intelligence déforme, transforme, construit son objet, ou n’en touche que la surface, ou n’en saisit que l’apparence. Il n’en est pas moins vrai que, si l’idéalisme a ouvert les voies à la science en lui fixant son objet, c’est-à-dire la loi et l’idée des choses, il a laissé à une autre philosophie, à une autre méthode, là tâche de créer la science de là réalité, la seule science véritable. Nous, médiateurs de presse, sommes chaque jour interpellés sur l’équilibre éditorial des médias où nous OFFICIONS. Cela a en fait déjà commencé. Les choses se constituent par la coupe instantanée que l’entendement pratique, à un moment donné, dans un flux de ce genre, et ce qui est mystérieux quand on compare entre elles les coupes devient clair quand on se reporte au flux. La logique allemande qui préside aux destinées de l’Europe aujourd’hui, a encore de beaux jours devant elle. Entre 1905 et 1908, l’amirauté britannique avait esquissé le plan d’une guérilla financière et économique contre la puissance montante en Europe, l’Allemagne. Bref, cette figure ne me montre pas l’action s’accom­plissant, mais l’action accomplie. Nous proposons avec Parrainer la Croissance, le « permis à points » de l’entrepreneur, son droit à l’erreur, sans punition. Les deux idées fondamentales de l’espace et du temps ne sont donc pas seulement des éléments de la connaissance du monde extérieur : elles outrepassent cette connaissance ; et c’est sous ce rapport que nous les envisageons ici. Donc, le traité de Maastricht version 1993 est mort. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Rien ne nous trompe autant que notre jugement « . N’est-ce pas précisément à cette contraction des muscles intéressés que nous mesurons l’intensité d’une douleur ? Mais cette conscience, qui est une exigence de création, ne se manifeste à elle-même que là où la création est possible. Les paysannes, au contraire, ne s’arrêtent point, ou s’arrêtent peu, à regarder la statue de bronze.

Share This: