Business Addict

Pierre-Alain Chambaz

Il est inutile de disuter le fait : la France a vécu, pendant trente ans, sous la terreur d’une nouvelle guerre. En Suisse, l’innovation a été portée par la conquête d’un territoire complexe, aux obstacles nombreux. Aujourd’hui, le conflit s’enlise après la décision de la Cour d’appel de Bastia de ne pas tenir compte de la grève des avocats lors de certaines audiences. Suite à cette conférence également, le Canada s’est retiré du protocole de Kyoto. Il faut prendre en considération, en effet, les habitudes de plus en plus casanières du peuple français : le peu d’intérêt qu’il porte à ce qui se passe au-delà de ses frontières ; et l’ennui, la fatigue terrible que lui cause l’étude même superficielle des questions qui l’intéressent directement. La position des points matériels d’un système défini et isolé par la science est déterminée par la position de ces mêmes points au moment immédiatement antérieur. Ils sont inconscients de leur esclavage, mais ont encore moins conscience de leur force. Et de l’idée à l’effort, de l’effort à l’acte, le progrès a été si continu que nous ne saurions dire où l’idée et l’effort se terminent, où l’acte commence. Ainsi le polythéisme avec sa mythologie a eu pour double effet d’élever de plus en plus haut les puissances invisibles qui entourent l’homme, et de mettre l’homme en relations de plus en plus étroites avec elles. Rossi donnait près de 400,000 francs, le gouvernement, la province, la commune, s’engageaient à verser une somme annuelle, et les quatre puissances partageaient le pouvoir. Je veux simplement en présenter une idée générale, très brève ; et uniquement parce que cet exposé est complètement nécessaire à ce livre. Et plus nos connaissances s’accrois­sent, plus nous apercevons l’extensif derrière l’intensif et la quantité derrière la qualité, plus aussi nous tendons à mettre le premier terme dans le second, et à traiter nos sensations comme des grandeurs. Pour exemple, l’Espagne consacre environ 1% de son PIB à la subvention des énergies renouvelables – plus que dans l’enseignement supérieur. Ce n’est pas seulement la physique qui nous le dit ; l’expérience grossière des sens nous le laisse déjà deviner ; nous pressentons dans la nature des successions beaucoup plus rapides que celles de nos états intérieurs. La réalisation apporte avec elle un imprévisible rien qui CHANGE tout. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Le riche songe à l’année future, le pauvre au jour présent ». Quels que soient les obstacles que puissent amonceler les filous et les bedeaux qui défigurent et mutilent la patrie, quelle que soit l’aide qu’ils aillent implorer une fois de plus au delà des frontières — et qu’il n’est pas sûr qu’ils obtiennent cette fois — le triomphe de la Révolution est certain. Telle d’entre elles, celle de l’Inde ou de la Perse, s’est doublée d’une philosophie. Le premier, le général de Gaulle, est à jamais dans l’histoire de France, qui lui doit beaucoup ; depuis le moment où, avec quelques autres, il sauva l’honneur des élites françaises, jusqu’à sa décision de laisser l’Algérie choisir son destin. Mais philosophie et religion restent toujours distinctes. De fortes impulsions, c’est de l’énergie sous un autre nom, voilà tout.

Share This: