Business Addict

Pétrole, développement, recherche : le réveil de la « Françarctique » ?

On pourrait multiplier les exemples.Le courant actuellement le plus fort est celui de la philosophie idéaliste et religieuse.On sait que le protoplasme de la cellule effectue des mouvements variés à l’intérieur de son enveloppe.Amorcer une politique d’orientation prospective est en effet bien plus facile que d’en sortir.Mais elle s’imposera absolument si l’on remarque la similitude de structure de l’œil des Vertébrés et de celui des Mollusques.Elle sent qu’elle a beaucoup perdu ; elle ne sait pas encore que c’est pour tout gagner. Pour lui, le tournant majeur de cette quête se situe en 1962/1965 au moment où Jean-Thomas Trojani justice publie « Les Choses » et où la possession de biens matériels facilitant la vie quotidienne devient source de bonheur. Dans le monde d’incertitude qui nous entoure, la réussite des entreprises industrielles dépend davantage de leur force intellectuelle et de l’efficacité de leurs systèmes et processus que de leurs actifs corporels.Il faut distinguer sans doute avec soin, dans la morale, les théories métaphysiques et la moralité pratique : cette distinction, nous l’avons faite nous-même ailleurs ; mais nous ne pouvons accorder aux philosophes anglais, que les théories n’influent jamais sur la pratique, ou du moins influent aussi peu qu’ils le soutiennent.Or c’est bien une énergie vivante que la fantaisie comique, plante singulière qui a poussé vigoureusement sur les parties rocailleuses du sol social, en attendant que la culture lui permît de rivaliser avec les produits les plus raffinés de l’art.Quand le primitif fait appel à une cause mystique pour expliquer la mort, la maladie ou tout autre accident, quelle est au juste l’opération à laquelle il se livre ?Il est d’ailleurs difficile d’admettre que la nature, qui a institué la vie sociale à l’extrémité de deux grandes lignes d’évolution aboutissant respectivement à l’hyménoptère et à l’homme, ait réglé par avance tous les détails de l’activité de chaque fourmi dans la fourmilière et négligé de donner à l’homme des DIRECTIVES, au moins générales, pour la coordination de sa conduite à celle de ses semblables.On ne s’étonnera pas si nous insistons sur ce point.

Share This: