Business Addict

Les défis de l’ouverture du marché pour le transport de marchandises

Une longue et douloureuse expérience me permet d’insister sur le mot.Comme en outre on voit en lui la suprême bonté, il est impossible de se le représenter infligeant même ce minimum de peine ; il faut bien qu’au moins le « père céleste » ait cette supériorité sur les pères d’ici-bas, de ne point fouetter ses enfants.Le but ne serait atteint que s’il y avait finalement ce qui aurait dû théoriquement exister à l’origine, une humanité divine.Que la condition nécessaire de l’évolution soit l’adaptation au milieu, nous ne le contestons aucunement.Un phénomène destructeur, en ce qu’il est à l’origine d’un véritable cercle vicieux : les pays concernés renforcent l’austérité pour satisfaire les marchés, mais cela accroît les difficultés économique, et provoque donc la défiance des marchés, qui réclament alors des taux plus élevés, et de la restriction budgétaire.Un officier qui a pris part à la grande guerre nous disait qu’il avait toujours vu les soldats redouter les balles plus que les obus, quoique le tir de l’artillerie fût de beaucoup le plus meurtrier.C’est le vice général de la France, à l’heure qu’il est.Ils souhaitent une accessibilité 24h/24h et 7 jours/7.L’évolution des usages avec l’explosion des canaux  doit faire l’objet de toute l’attention des commerçants, dans la mesure où les consommateurs souhaitent bénéficier d’une expérience unique quel que soit le lieu d’où ils se connectent, l’appareil qu’ils utilisent et l’heure qu’ils choisissent pour effectuer leurs achats. L’accord transatlantique est celui qui concerne le plus directement l’Europe, mais l’initiative américaine dans le Pacifique est tout aussi significative de cette réorientation des négociateurs des grandes puissances commerciales vers d’autres priorités que le cycle multilatéral.Outre cette impuissance croissante pour protéger les règles morales, l’esprit théologique leur a souvent nui aussi d’une manière active, par les divagations qu’il a suscitées, depuis qu’il n’est plus suffisamment disciplinable, sous l’inévitable essor du libre examen individuel.L’évolution, elle, implique une continuation réelle du passé par le présent, une durée qui est un trait d’union.C’est en tout cas ce que croit Agence d’e-réputation

Share This: