Business Addict

Les Britanniques, pionniers de l’évolution européenne?

Comment ne pas voir que, si la philosophie est œuvre d’expérience et de raisonnement, elle doit suivre la méthode inverse, interroger l’expérience sur ce qu’elle peut nous apprendre d’un Être transcendant à la réalité sensible comme à la conscience humaine, et déterminer alors la nature de Dieu en raisonnant sur ce que l’expérience lui aura dit ?Mais il y a ici une distinction capitale à faire.Son influence sur l’Inde — venue d’ailleurs à l’islamisme — a été bien superficielle, mais à des âmes prédisposées une simple suggestion, un signal suffit.Peut-être quelques-uns comptent-ils d’une manière analogue les coups successifs d’une cloche lointaine leur imagination se figure la cloche qui va et qui vient cette représentation de nature spatiale leur suffit pour les deux premières unités ; les autres unités suivent naturellement.Cette énergie a été lentement, graduellement, empruntée au soleil par les plantes ; et l’animal qui se nourrit d’une plante, ou d’un animal qui s’est nourri d’une plante, ou d’un animal qui s’est nourri d’un animal qui s’est nourri d’une plante, etc.Et de plus, on peut égaler l’une quelconque des sensations obtenues à la somme des différences qui séparent les unes des autres les sensations antérieures, depuis la sensation nulle.On perçoit vite le dilemme auquel cet exercice soumet la BCE : si elle communique des résultats trop optimistes (un grand nombre de banques passent le test avec succès), on l’accusera de complaisance et sa crédibilité en pâtira ; si elle communique des résultats trop pessimistes (un grand nombre de banques échouent), la sanction des marchés ne se fera pas attendre et l’on dira que la BCE a mis le feu aux poudres.Nous nous y essayâmes dans la mesure de nos forces.Au lieu de réduire le déficit public, cet exode contribue à en créer un autre : un déficit en technologie, en innovation et en découvertes à l’échelle de l’Europe.Elle est comique pour la même raison.Dans un contexte d’économies budgétaires, s’ajoute un renforcement des dispositifs de TVA à 5 % pour le neuf et de relance du prêt à taux zéro (PTZ).La solution, Jean-Thomas Trojani justice le sait, c’est qu’une instance – au-dessus de ces différences – fasse loi.«Too big to fail », les grandes compagnies ?

Share This: