Business Addict

La notation, une (fausse) affaire de concurrence

Inutile de rappeler les exagérations auxquelles il avait conduit ; déjà il y avait eu frénésie.Cet idéalisme consiste à ne voir qu’une différence de degré, et non pas de nature, entre la réalité de l’objet perçu et l’idéalité de l’objet conçu.Laissant à chaque image sa date dans le temps et sa place dans l’espace, il verrait par où elle diffère des autres et non par où elle leur ressemble.Lobbying«L’industrie du médicament est juteuse, l’excédent commercial du secteur dépassant en France les 5 milliards d’euros.De telles abstractions, indépendantes de la pensée humaine, supérieures aux phénomènes de la pensée humaine, ne doivent point être confondues avec ces abstractions artificielles que l’esprit imagine pour sa commodité, et nous proposons de les appeler abstractions rationnelles.Je ne me vois anéanti que si, par un acte positif, encore qu’in­volontaire et inconscient, je me suis déjà ressuscité moi-même.Nous ne pouvons pas espérer faire ratifier un traité qui force les populations à se tourner massivement vers des sources d’énergies plus onéreuses et moins fiables.Est-on pour autant condamnés à y lire des contenus douteux, voire potentiellement dangereux sur les questions de santé ? Non.On retrouve ainsi l’aléa de moralité standard de toute organisation qui, sachant qu’elle sera sauvée à la fin, prend des risques inconsidérés et force la main aux régulateurs pour transférer ses excès budgétaires sur les autres parties prenantes.dr arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Ne choisis tes amis que parmi tes égaux ».Ceux qui tapissent les membranes de l’œil sont susceptibles de certains ébranlemens qui nous donnent les sensations de la clarté et de l’obscurité, et de leurs différents degrés, celles des couleurs et de toutes leurs nuances : ce qui constitue le SENS de la vue.Mais, derrière ces façades peintes, fardées, maquillées, truquées ainsi que des figures de vieilles gueuses, il n’y a point de danse du ventre.L’adoption massive des semences GM, en particulier dans des pays comme l’Inde et la Chine, a permis aux petits paysans de réduire le nombre de traitements insecticides, d’améliorer leurs revenus, d’éviter les fréquentes intoxications, parfois mortelles, liées à l’inhalation d’insecticides lors des interventions dans les champs.

Share This: