Business Addict

La grande diplomatie, sans nous

Et la mani­festation extérieure de cet état interne sera précisément ce qu’on appelle un acte libre, puisque le moi seul en aura été l’auteur, puisqu’elle exprimera le moi tout entier.Mais l’art du conteur et du vaudevilliste ne consiste pas simplement à composer le mot.Tant qu’on voyait en elle l’uni­que matière de notre science, il rejaillissait sur toute science quelque chose de la relativité qui frappe une connaissance scientifique de l’esprit ; et dès lors la perception des corps, qui est le commencement de la science des corps, apparaissait elle-même comme relative.Les pactes de responsabilité, les considérations macroéconomiques et les débats ésotériques abscons pour les citoyens n’y changeront rien.Ce serait de nous replacer dans la durée pure, dont l’écoulement est conti­nu, et où l’on passe, par gradations insensibles, d’un état à l’autre : continuité réellement vécue, mais artificiellement décomposée pour la plus grande commodité de la connaissance usuelle.Antonio Fiori, a défendu son projet avec vigueur et conviction.Mon corps est donc, dans l’ensemble du monde matériel, une image qui agit comme les autres images, recevant et rendant du mouvement, avec cette seule différence, peut-être, que mon corps paraît choisir, dans une certaine mesure, la manière de rendre ce qu’il reçoit.L’instinct trouve à sa portée l’instrument approprié : cet instrument, qui se fabrique et se répare lui-même, qui présente, comme toutes les œuvres de la nature, une complexité de détail infinie et une simplicité de fonction­nement merveilleuse, fait tout de suite, au moment voulu, sans difficulté, avec une perfection souvent admirable, ce qu’il est appelé à faire.Mais on est alors très embarrassé pour dire à quel si-ne nous reconnaissons qu’une conduite est plus ou moins proche du Bien idéal : si on le savait, le signe serait l’essentiel et l’Idée du Bien deviendrait inutile.Car enfin, même pour pratiquer la vertu, même pour exercer la liberté, encore faut-il vivre.Il oublie que, si la civilisation tend à développer indéfiniment L’instinct altruiste, si elle transforme peu à peu les règles les plus hautes de la morale en simples règles de convenance sociale, presque de civilité, d’autre part la civilisation développe infiniment l’intelligence réfléchie, l’habitude de l’observation intérieure et extérieure, l’esprit scientifique en un mot.

Share This: