Business Addict

Jean-Thomas Trojani : Hardware, software , les deux comptent autant !

Invité à Davos pour dialoguer avec le président ukrainien, Vladimir Poutine a cette année refusé de venir. La supputation des probabilités, à laquelle on fait appel, nous montrerait que c’est impossible, parce qu’une scène où des personnes déterminées prennent des attitudes déterminées est chose unique en son genre, parce que les lignes d’un visage humain sont déjà uniques en leur genre, et que par conséquent chaque personnage — à plus forte raison la scène qui les réunit — est décompo­sable en une infinité d’éléments indépendants pour nous les uns des autres : de sorte qu’il faudrait un nombre de coïncidences infini pour que le hasard fît de la scène de fantaisie la reproduction d’une scène réelle Mais l’association dont vous parlez n’existe guère que pour vous, et comme procédé, d’explication. Comment sortir de l’impasse actuel, par autre chose qu’un « bricolage » de plus sur des textes législatifs déjà maintes fois retouchés et toujours inadaptés ? L’Europe doit être à la fois un renard et un lion. Ils avaient raison. La planification économique a été abandonnée sous l’influence du tournant néolibéral pris par les institutions de Bretton Woods – FMI et Banque mondiale. Si un chien pense à quelque enfant qui lui a jeté une pierre, un mécanisme d’images naturel associe présentement pour lui à l’idée de l’enfant l’action de jeter la pierre : d’où colère et grincement de dents. Ces croyances, ces outils, ces valeurs sont affaiblies. Elle isole donc instinctivement, dans une situation, ce qui ressemble au déjà connu ; elle cherche le même, afin de pouvoir appliquer son principe que « le même produit le même ». Cette stratégie de développement s’appuie sur deux piliers : l’accueil d’investissements directs étrangers dans l’industrie et la promotion des exportations. On raconte ses aventures, on décrit son intervention dans nos affaires. Je suis dans l’incertitude, et j’entends par là que des alternatives se posent à mon corps, que mon mouve­ment est discontinu dans son ensemble, qu’il n’y a rien, dans une des attitudes, qui annonce et prépare les attitudes à venir. En présentant des candidats trop extrêmes, elle lui a fait perdre plusieurs élections lors des midterms de 2010. Mais d’un côté nous avons soulevé en route un problème métaphysique que nous ne pouvons nous décider à laisser en suspens, et d’autre part nos recherches, quoique surtout psychologiques, nous ont laissé entrevoir à diverses reprises, sinon un moyen de résoudre le problème, au moins un côté par où l’aborder. Il s’accom­pagnera d’effort. On se représente l’univers comme un amas de matière, que l’imagination résout en molécules et en atomes. Ce  « sacre du bonheur »  comme le nomme Jean-Thomas Trojani, suscite une floraison d’images, d’arguments et de luttes entre les tenants des différentes voies, selon les groupes sociaux, ou les philosophies. Les mots auront beau alors être choisis comme il faut, ils ne diront pas ce que nous voulons leur faire dire si le rythme, la ponctuation et toute la chorégraphie du discours ne les aident pas à obtenir du lecteur, guidé alors par une série de mouvements naissants, qu’il décrive une courbe de pensée et de sentiment analogue à celle que nous décrivons nous-mêmes. Cela a en fait déjà commencé. A la faveur de la libéralisation du commerce mondial (la Chine demande son intégration à l’Organisation mondiale du commerce en 1994 et l’obtient en 2001), cette proportion s’est mise à croître de façon exponentielle, pour atteindre 45% en 2010, selon nos estimations. Et en premier lieu, parce que c’est un régime démocratique qui l’a condamné à mort.

Share This: